Pugey

C’est « un petit coin de verdure » où coule une rivière aurait sans doute dit le poète, plus trivial le géologue y voit une combe anticlinale, le pli calcaire érodé laissant, au centre et sur les pentes, apparaître les marnes, alors que les sommets de la combe révèlent les couches calcaires originelles. Le militaire vit rapidement l’intérêt stratégique de ces crêts calcaires protégés par des falaises et commandant l’accès à Besançon, il y installa donc des ouvrages fortifiés. Néanmoins le village est longtemps resté le territoire de communautés rurales et agraires cultivant le site du centre-bourg actuel ou les terres situées autour des nombreux hameaux et fermes isolées qui composent la commune.
Aujourd’hui Pugey fait partie de l’ensemble périurbain de Besançon et les néo-ruraux découvrent tout l’intérêt de ce coin de verdure si proche de Besançon et de ses services.
A voir :
Le Fort de Pugey, construit dans les années 1890 – 1892, pour prolonger au sud, le camp retranché de Besançon, et interdire l’arrivée de l’ennemi par l’ancienne route d’Ornans, et l’extrémité du plateau.

Pugey
6 Rue de la Maltournée
25720 PUGEY

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest