LES FORTIFICATIONS DE VAUBAN INSCRITES AU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO

Dès 2003, la Ville de Besançon lance la réflexion sur l’inscription des sites majeurs de Vauban au patrimoine mondial de l’Unesco. Depuis mars 2005, l’association de Villes « Réseau des Sites Majeurs de Vauban » a relayé la dynamique et œuvré intensément pour constituer un dossier d’inscription répondant aux exigences et aux critères de l’Etat français et de l’Unesco.

C’est la série en tant que telle, et non les sites pris individuellement, qui représente une valeur universelle exceptionnelle.

Chaque site fortifié présente une facette de l’œuvre de Vauban, complémentaire aux autres. Le choix des sites repose sur une base scientifique et s’appuie sur les critères du Comité du Patrimoine Mondial :
représentativité de l’évolution du système de défense de Vauban, d’un type de fortification et d’un type de site géographique (bord de mer, plaine, montagne),
état de conservation des fortifications et authenticité,
environnement paysager, politiques de mise en valeur et de protection existantes.

Plus d'informations

Douze sites majeurs parmi les plus passionnants construits par Vauban, la détermination sans faille de treize municipalités réunies dans un ambitieux projet pour obtenir auprès de l’Unesco un classement au patrimoine mondial de leur fortification, voilà la tâche enthousiaste dans laquelle nous nous sommes engagés, et pour laquelle chacun d’entre nous n’a pas ménagés ses efforts.

Le génie créateur de Vauban n’avait pas reçu à ce jour de reconnaissance internationale, alors même qu’il a été l’un des plus grands spécialistes de la technique des sièges et a influencé, jusqu’à la fin du XIXe siècle, des générations d’ingénieurs, d’architectes et d’urbanistes.
Les principes novateurs de ce grand bâtisseur ont toujours conduit à l’occupation rationnelle du terrain, dans le souci constant d’épargner le plus de vies humaines.

Ainsi, à travers cette mise en réseau des sites majeurs de Vauban, nous souhaitons préserver pour les générations futures ce patrimoine spécifique de nos collectivités, témoin de la valeur universelle de son génie.
Cette reconnaissance du patrimoine mondial des fortifications de Vauban,est comme la récompense la plus prestigieuse accordée à la politique de mise en valeur conduite depuis si longtemps dans chacune de nos villes. Elle suscitera de nouvelles et intéressantes initiatives.

A Besançon, les fortifications de Vauban comprennent la citadelle et deux enceintes urbaines, occupant au total une superficie de 195 hectares. Les éléments forts de ce patrimoine font l’objet de restaurations importantes et participent à la dynamique culturelle bisontine.
La citadelle, occupant une position éminemment stratégique, en est la pièce maîtresse. Elle a trouvé depuis 1959, à l’initiative de la Ville qui en est devenue propriétaire, des vocations culturelles et touristiques qui la préservent et la valorisent. Sa découverte s’organise autour du monument lui-même, et de trois musées de France. Elle est devenue aujourd’hui le site le plus visité de Franche-Comté.
Sur la rive droite du Doubs, l’enceinte de Battant est scindée en deux fronts bastionnés dominés par le fort Griffon, seconde citadelle faisant face à la première. Propriété du conseil général du Doubs, le fort a trouvé une seconde vie en abritant dès 1991 l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres.
Pour défendre le cœur de la cité, Vauban construit six tours à canons bastionnées, le long de la rive gauche du Doubs : Il s’agit là d’une innovation majeure en matière d’architecture bastionnée. Cinq tours subsistent aujourd’hui, dont l’une est devenue lieu de création musicale et deux autres viennent d’être restaurées, en vue d’accueillir des expositions et événements culturels.
Parallèlement, le développement d’une politique de médiation (visites guidées, publications et itinéraires) permet une compréhension du site fortifié dans son ensemble, en lui redonnant toute sa cohérence.
Ainsi, l’inscription au patrimoine mondial constitue-t-elle un véritable encouragement pour la Ville de Besançon. Elle conforte sa volonté de mieux faire connaître l’œuvre de cet architecte de génie et de devenir, avec les douze sites retenus, une véritable référence en terme de gestion et de valorisation du patrimoine fortifié, tant sur le plan national qu’international.
Dans une perspective d’aménagement du territoire, les retombées directes et indirectes de l’inscription au patrimoine mondial bénéficieront à un large périmètre autour de Besançon. La reconnaissance Unesco renforcera la notoriété de ce territoire et mettra en lumière ses nombreux atouts, en termes de cadre de vie et de dynamiques économique et sociale. Les indicateurs économiques des sites déjà inscrits démontrent l’impact du label Unesco en termes d’attractivité. Il favorise d’une part le développement d’un tourisme durable et, d’autre part, l’implantation de nouveaux acteurs économiques. Cet essor devra s’accompagner d’une obligation d’excellence et d’une ouverture à l’international, pour garantir sa pérennité.
Jean-Louis Fousseret et les membres du Réseau des Sites Majeurs de Vauban expriment leur reconnaissance au Président de la République, à la Ministre de la Culture et de la Communication, au Ministre de la Défense, et au Ministre de l’Ecologie et du Développement Durable, pour leur soutien dans l’instruction de ce dossier.
Ils rendent hommage au travail effectué par l’Unesco, par l’Icomos et par tous les experts qui ont enrichi le dossier par leurs évaluations.
Ils remercient Monsieur Jean Guéguinou, Ambassadeur de France, et Jean-Noël Jeanneney, tous deux co-présidents du comité de soutien national, le général Jean-Louis Vincent, président du comité de soutien régional ainsi que Paulette Guinchard, et Alain Monferrand, Président de l’Association Vauban, pour leur soutien décisif.

Jean-Louis Fousseret souligne également le travail de tous les membres du Réseau, des maires et des citoyens, nombreux, qui, par leur travail et leur participation active, ont apporté à la candidature de l’oeuvre de Vauban un véritable élan populaire qu’il convient maintenant de faire perdurer.

Informations pratiques

Classé Monument Historique Inscrit : Oui

Visite libre : Oui

Situation géographique

Besançon et environs, Vallées du Doubs, Grand Besançon, Doubs, Bourgogne Franche-Comté

Documents et brochures

L'Office vous suggère

  • image
    BESANCON

    BESANCON

left right
    ...
Icon
Parcours fléchés
Icon
Visites d'entreprise
Icon
Artisans d'art
Icon
Personnages célèbres
Nos
Partenaires

Notre équipe

  • Joël Nogier

    Directeur

    Directeur

  • Fabienne Deur

    Pôle développement

    Chargée de réservation

  • Laura Ordinaire

    Directrice adjointe

    Directrice adjointe

  • Frédérique Coobar

    Pôle développement

    Chargée de mission Culture et Tourisme 

    Chargée de relations Presse

  • David Vicaire

    Pôle développement

    Responsable commercial

  • Catherine Marchal

    Pôle Accueil-Information

    Chargée relations adhérents et conseillère en séjour

< <
© Besançon Tourisme - Réalisation DN Consultants